- Epicerie sociale :  L’aide alimentaire incombe au Syndicat Intercommunal d’Action Sociale (S.I.A.S.) par l’intermédiaire de l’épicerie sociale. Les familles peuvent en faire la demande après rencontre avec l’assistante sociale du secteur, Madame Créquer. (Centre médico-social, Granville : 02.33.91.14.00). Cette aide est attribuée en fonction du quotient familial. Les justificatifs des ressources et de loyer de la famille sont demandés. Une fiche d’accès est établie par le C.C.A.S. pour une durée de 6 mois maximum par an. Les bénéficiaires prennent en charge une participation entre 5% et 40% (en fonction du quotient familial et du nombre de personnes qui composent cette famille). Cette aide doit être temporaire.

 - Logement HLM : Le service logement du CCAS n’est qu’un intermédiaire entre les demandeurs et les bailleurs sociaux et le fonctionnement ne peut en aucun cas être assimilé à une agence immobilière.La commune dispose de 327 appartements ou pavillons, ceux-ci sont la propriété de deux bailleurs sociaux :

                      - L’office départemental H.L.M de la Manche (Manche Habitat)

                      - La S.A H.L.M Coutances-Granville

1- Les dossiers de demande de logement sont disponibles auprès du service social de la mairie. Il est également possible de s’inscrire en ligne : https://www.demandelogement50.fr/

2- Les dossiers complets sont remis au service et enregistrés.

3- Il vous est délivré un numéro départemental unique que vous recevrez par courrier.

4- Les dossiers sont étudiés en commission logements tous les deux mois environ à la mairie en fonction des souhaits des demandeurs et des logements vacants.

5- Elle positionne 3 dossiers sur chaque logement vacant qui seront transmis aux organismes bailleurs.

6- Les organismes bailleurs étudient les dossiers en commission et décident de l’attribution, il se peut que la commission ne suive pas les propositions faites par la commune.

7- S’il s’agit d’un logement locatif du parc HLM Manche Habitat : le service social vous tient informé par courrier d’une éventuelle proposition.

8- S’il s’agit d’un logement locatif de la SA HLM Coutances-Granville : c’est le bailleur qui vous tiendra informé d’une éventuelle proposition.

Pièces à fournir avec l’imprimé :

- Les deux derniers avis d’imposition sur le revenu.

- Les trois derniers bulletins de salaire. - Pour les bénéficiaires du RSA, joindre la notification C.A.F ou de la M.S.A.

- Une attestation de mise à jour des loyers si vous êtes locataire ou de remboursement des emprunts si vous êtes propriétaire.

- Une lettre de motivation.

- Pièce d’identité et livret de famille

 

- Personnes isolées :

la commune dispose d’un registre qui recense les personnes isolées, agées ou à mobilité réduite pour leur apporter de l’aide, si nécessaire.

 

De plus, le SAG (Secteur d'Action Gérontonlogique) du pays Granvillais a mis en place le projet L'ECLAIRCIE. Il s'agit de mettre en relation des bénévoles avec des séniors isolés afin de ne pas laisser vos seniors sans lien extérieur, ne pas les laisser sans contact, donner du temps pour nos seniors, essayer de lutter contre l’isolement des seniors. 

 

 - Aides pour les démarches numériques :

 La communauté de communes Graville Terre et Mer organise des permanences avec des conseillers numériques dans plusieurs communes.

A Donville-les-Bains : le lundi de10h à12h30 à la médiathèque.

 

Ils peuvent vous aider à utiliser les applications de votre téléphone mobile pour rester en contact avec vos proches à remplir un « formulaire en ligne » et même vous aider à  prendre en main votre ordinateur, smartphone, tablette, ou de vous aider à naviguer sur le web, à gérer vos e-mails, ou encore à effectuer des démarches administratives sur Internet... les conseillers numériques vous écoutent et vous aident à vous y retrouver !
Grâce aux permanences organisées sur le territoire de Granville Terre & Mer, dans les médiathèques ou les mairies, il est facile de les rencontrer au moment qui vous convient. Ils peuvent aussi répondre à des questions simples par téléphone.
Contact : 06 71 64 96 32 - conseiller.numerique@granville-terre-mer.fr

 

 

 

- Pôle famille :

Il a été créé dans le cadre des actions menées pour la prévention des violences intrafamiliales, de la lutte contre les inégalités, et en faveur de l’accompagnement des familles et du soutien à la parentalité.

21-23, rue Saintonge - 50400 - GRANVILLE - 07 72 35 43 56 / 02 33 50 96 08

 

Lundi : de 14h à 17h, la permanence est délocalisée au CCAS de Granville.Ce sont donc les collègues du CCAS, qui assurent cette permanence, dans leurs locaux

Mardi de 10h à 12h, permanence maintenue au Pôle Famille par Céline Séguin

Mercredi de 10h à 12h, permanence maintenue au Pôle Famille par Camille Delfortrie, référente Famille du Centre Social l’Agora

Jeudi de 10h à 12h, permanence maintenue au Pôle Famille par Céline Séguin

Vendredi, sur rendez-vous

 En dehors de ces horaires, des rendez-vous peuvent être fixés donc il ne faut pas hésiter à appeler sur le téléphone portable du Pôle Famille au 07.72.35.43.56.

 La permanence mensuelle de l’ACJM, (Association de Contrôle Judiciaire et de Médiation -Service d'aide aux victimes d'infractions pénales) : Marie DANGUY, intervient sur Granville, le 2ème lundi de chaque mois de 14h30 à 17h00.

La nouveauté est que cette permanence a lieu directement au Pôle Famille et non plus au Commissariat pour des raisons pratiques.

Pour plus d'infos.

 

Inégalités entre les femmes et les hommes : elles sont systémiques et visibles dans tous les domaines de la vie personnelle et de la carrière professionnelle. Elles sont la conséquence de stéréotypes, de sexisme et de discriminations directes et indirectes. Les filles et les garçons ne reçoivent pas la même éducation familiale et scolaire et ne sont pas orienté-e-s vers les mêmes filières, ce qui crée des inégalités professionnelles et salariales.

En effet, l’arrivée d’un enfant n’a pas le même impact sur la trajectoire professionnelle des femmes et des hommes, la charge mentale n’est pas répartie de la même manière au sein d’un couple hétérosexuel. Les femmes et les hommes ne disposent pas des mêmes libertés vestimentaires ou de déplacement dans l’espace public et ne sont donc pas touché-e-s de la même manière par les violences sexistes et sexuelles.

Pour en savoir plus : Chiffres-clés des inégalités FEMMES/HOMMES